Quels sont les rôles du Plan directeur de production et du Plan industriel et commercial dans la prévision et la gestion des stocks ? 

Vous souhaitez fiabiliser vos prévisions des ventes, mieux gérer vos stocks, optimiser votre supply chain ? Le processus S&OP (Sales & Operations Planning ou Plan Industriel et Commercial) ainsi que le Plan de production sont des éléments clés à connaître. Les deux sont intimement liés, le Plan industriel et commercial (PIC) étant nécessaire à la la réalisation du Plan directeur de production

Comment fonctionne un PIC ?

Avant d’évoquer le Plan de production, revenons d’abord sur le PIC, véritable prérequis à la mise en place d’un PDP.  Le PIC est indispensable pour concilier, sur le moyen terme, le plan de vente avec les capacités de l’entreprise en respectant les objectifs de service et les objectifs financiers en vue de proposer un plan unique et réalisable. C’est un processus de décision périodique (généralement mensuel) et collaboratif au cours duquel vous établissez un consensus entre vos objectifs de ventes ou de distribution, vos objectifs financiers et vos capacités internes de réalisation de l’entreprise (capacité de production, stocks, main d’œuvre…). Le but est d’accéder à un plan unique, réalisable et partagé par tous les intervenants concernés. Le PIC prend en compte les ventes réalisées, les ventes prévisionnelles et se réajuste automatiquement. Il est affiné par les prévisions de la force commerciale sur le terrain et prend en compte les différents événements commerciaux. Il se présente sous forme de courbes de prévisions des ventes. Le PIC permet, une fois réalisé, de mettre en place un Plan directeur de production

Les objectifs et avantages du Plan directeur de production

Le plan de production s’appuie sur les stocks. Il prend en compte le niveau des stocks et calcule leur niveau optimal de sécurité. Il permet ainsi de déterminer la meilleure politique de stocks au regard du niveau de service à atteindre, des objectifs de couverture des stocks et des caractéristiques. Il intègre pour cela les contraintes spécifiques à la chaîne logistique de l’entreprise telles que ses délais fournisseurs par exemple.

Le plan de production permet de gérer les coûts de stockage, d’établir un coût d’approvisionnement jusqu’à la livraison, de contrôler les risques financiers et de mesurer la capacité à livrer les prévisions de vente et à respecter les délais prévus. Il est mis à jour chaque mois.

Le Plan Directeur de Production (PDP) a pour objectif de planifier les besoins en produits finis (et non plus en familles) afin de satisfaire la demande finale. C’est un contrat qui définit, à partir du PIC et avant le Calcul des Besoins Nets, l’échéancier des quantités à produire pour chaque produit fini. 

Alors que le PIC a des périodes mensuelles voir trimestrielles sur un horizon long terme, le PDP est plutôt de l’ordre de la semaine voire de la journée, mais l’horizon peut être beaucoup plus long (a minima, le délai de la réalisation des produits finis qui intègre aussi les délais des composants de la nomenclature).

Les données du Plan de production sont généralement plus réalistes que celle du PIC car elles ne sont plus uniquement basées sur des prévisions. Au moment de son élaboration, de nombreuses commandes fermes sont déjà enregistrées. Ce qui diminue les incertitudes dans le planning.

Le PDP est généralement à capacité infinie mais il existe des solutions pour faire des simulations à capacité finie au niveau des ressources de production avant d’effectuer le Calcul des Besoins Nets qui génèrera les ordres de fabrication et d’approvisionnement à capacité infinie. Le plan de production en devient donc plus réalisable.

Plan directeur de production = PDP , c’est un planning de production réalisé à moyen terme (16 à 18 semaines) à capacité finie ou infinie, il donne un aperçu à moyen terme des ressources qui seront nécessaires pour produire la demande à moyen terme.