Les géants industriels français et le ministère de l’Economie et des finances s’engagent pour l’intelligence artificielle

Article

Le projet d’intégrer l’intelligence artificielle dans « l’écosystème français ».

Le ministère de l’Economie et des Finances, ainsi que huit grands groupes industriels français ont signé, ce mercredi, un manifeste pour une intelligence artificielle (IA) au service de l’industrie. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la stratégie AI for Humanity, du Gouvernement. L’objectif : établir un plan d’action coordonné avec l’écosystème français industriel de l’IA.

 

Considéré comme l’un des enjeux stratégiques de la 4ème révolution industriel ; c’est en tout cas l’avis de huit géants industriels français : Air Liquide, Dassault Aviation, EDF, Renault, Safran, Thales, Total, et Valeo. Ils ont signé ce mercredi, en la présence du ministère de l’Economie et des Finances, « un manifeste pour une IA au service de l’industrie », dans le but d’intégrer l’IA dans l’écosystème français. Ces huit groupes ont un objectif commun, établir d’ici la fin de l’année 2019, « un plan d’action coordonné avec l’écosystème français ».

Conscients de l’opportunité que représente l’intelligence artificielle, avec l’objectif « établir des positions de premier plan sur leurs marchés au niveau international ».

Ils appellent donc les acteurs publics et privés à les rejoindre ; pour y arriver, ils entendent établir d’ici septembre 2019, un diagnostic commun sur les enjeux liés au développement des technologies de l’intelligence artificielle.

 

Le souhait d’une indépendance technologique

« La rupture technologique fondatrice pour les économies du 21e siècle, ce sera l’intelligence artificielle », a souligné lors d’un discours le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire. « C’est pour ça qu’il est absolument impératif […] que ce soit une technologie que nous maîtrisions et non pas une technologie que nous subissions », a-t-il ajouté.

Les grands groupes industriels ont vite réaliser les différents enjeux que l’intelligence artificielle représente. En plus des retombées économiques industrielles, ils sont bien décidés à en faire profiter tout l’écosystème français, et invitent les différents acteurs à les rejoindre dans leur engagement.

Sources : « Intelligence artificielle : les géants industriels français s’engagent ». Les Echos, 3 juillet 2019

#sedapta #Osys #SmartManufacturingMadeEasy #MOM #MES #Ordonnancement #GMAO #Scheduling #Planification #SupplyChain #Usine4.0 #Industry4.0 #UsineDuFutur #UsineConnecte #Software #Hardware #Futur

 

Pour plus d’informations sur nos solutions, merci de remplir ce formulaire :