Gestion des stocks : fiabiliser ses prévisions de vente, un enjeu clé

Vous voulez vous assurer d’une bonne gestion des stocks afin de fluidifier votre chaîne d’approvisionnement, gagner en performance et améliorer la satisfaction client ? L’automatisation des prévisions des ventes est un moyen simple d’y parvenir.

Gestion des stocks et supply chain optimisées passent par une bonne prévision des ventes

La concurrence accrue dans de nombreux secteurs, la volatilité des clients et les délais de plus en plus courts imposés aux entreprises font de la prévision des ventes un exercice clé pour rester compétitif. Véritable point d’entrée de la chaîne d’approvisionnement, elle doit être la plus exacte possible pour impacter positivement l’ensemble de la supply chain et assurer une bonne gestion des stocks. En prévoyant au plus juste les ventes à venir, l’entreprise s’assure d’acheter la bonne quantité de matières premières (ni trop peu, ni pas assez), peut gérer correctement ses ressources, planifier sa production de manière optimisée et afficher une gestion des stocks optimale. L’automatisation des prévisions de vente démontre alors tout son intérêt.

Comment automatiser ses prévisions de vente et ainsi maîtriser ses stocks ?

L’automatisation et la fiabilité de la prévision des ventes passe par la transition numérique de l’entreprise. On pense donc immédiatement à l’acquisition de solutions logicielles de gestion des stocks. Mais tout n’est pas si simple. Si vous souhaitez optimiser votre gestion des stocks efficacement, il vous faudra mettre en place de nouveaux process en interne. Cette conduite du changement nécessite une implication forte de l’équipe projet mais également du top et du middle management. Afin d’y parvenir et d’emmener l’ensemble des parties prenantes dans la bonne direction, quatre grandes actions devront être mises en place. Nous vous les partageons :

Définir le rôle de chacun 

Service commercial, logistique, achats… tous doivent connaître clairement leurs rôles et les actions qu’ils doivent mener.

Mettre en place une procédure décisionnelle

Qui doit faire quoi ? A quel moment ? La communication doit être fluide entre l’ensemble des services sur le plan informatique. Sans un minimum de process et d’information sur les rôles de chacun, la plus-value d’un outil informatique ne sera que limitée.

Passer à une gestion collaborative

Un plan industriel et commercial (PIC) devra être mis en place. Conjointement établi par la direction générale, la direction de la production et la direction commerciale à partir du carnet de commandes et des prévisions commerciales, le PIC a pour objectif d’adapter les ressources (main d’oeuvre et niveau des stocks) aux besoins de production pour satisfaire la demande en termes de quantité en listant les ressources nécessaires en fonction des quantités à produire.

Communiquer avec les fournisseurs

Pour améliorer le flux d’informations entre l’entreprise et ses fournisseurs, la mise en place d’une plateforme d’échange s’avère essentielle. Reliée au logiciel de prévision des ventes, elle permettra in fine une meilleure gestion des stocks.