Blockchain : supply chain et logistique améliorées grâce à elle

Créée en 2008 avec le Bitcoin, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations. Elle est partagée entre ses différents utilisateurs, qui en vérifient la validité. Elle se distingue des autres technologies du web par la très grande sécurité et transparence qu’elle offre. Mais cette blockchain bitcoin peut-elle s’appliquer à la logistique et devenir une blockchain supply chain ? Certainement. Découvrons pourquoi.

Les différents types d’utilisation de la blockchain

Si l’on comprend assez facilement que la blockchain a été créée pour le transfert d’actifs avec les cryptomonnaies, on n’identifie pas toujours les autres usages possibles de la blockchain.

La blockchain est une véritable base de données. Elle peut donc être utilisée en tant que telle, c’est à dire en tant que registre permettant de tracer tout ce qui s’est passé. Tous les secteurs nécessitant une traçabilité élevée peuvent alors être intéressés. On assisterait à l’émergence de différentes applications de la blockchain : la blockchain supply chain, blockchain chaîne alimentaire… 

Enfin, elle peut être utilisée en tant que smart contract, c’est à dire en tant que programme qui exécute automatiquement les conditions et termes d’un contrat sans intervention humaine.

On l’aura compris, la blockchain permet potentiellement de supporter tous les types de contrats et d’échanges de valeurs, apportant fiabilité et traçabilité à moindre coût.

La blockchain supply chain, intéressante dans de nombreux secteurs d’activité

Certains secteurs d’activité sont en proie à de nombreux défis de traçabilité et de lutte contre la fraude. C’est en cela que la blockchain supply chain, ou blockchain appliquée à la supply chain, a son rôle à jouer. C’est notamment le cas de secteurs industriels tels que l’agroalimentaire, le luxe, l’industrie pharmaceutique, l’aéronautique, l’automobile… 

Puisqu’elle permet de pallier le manque de transparence des chaînes logistiques, la blockchain supply chain aide à être plus transparent et moteur dans la mise en place de la traçabilité.

Concrètement, il s’agit d’automatiser les étapes du processus de fabrication depuis sa production jusqu’à son lieu de vente dans une blockchain dédiée à la supply chain. Les différents acteurs de l’industrie peuvent dès lors détecter en temps réel où et quand la faute ou la fraude a été commise.

La blockchain supply chain a permis de faire passer de plusieurs jours à quelques minutes le temps nécessaire pour retracer l’origine des produits, permettant de réagir plus rapidement en cas de problème sur la chaîne.

Défis de traçabilité des médicaments et de lutte contre la fraude pour l’industrie pharmaceutique, traçabilité des pièces détachées pour l’aéronautique et l’automobile… voici quelques exemples d’applications concrètes de la blockchain supply chain, qui pourraient, dans le premier cas, aider à lutter contre la fraude en enregistrant les empreintes de chaque étape de la chaîne de fabrication et distribution d’un médicament  par exemple, et dans le second, de numériser intelligemment des pièces détachées.